Roche-La-Molière et son marché des créateurs

L’association « Se sentir mieux » a organisé son deuxième marché des créateurs et j’ai eu la chance de pouvoir y participer. Le rendez-vous avait été donné de 9H à 17H le samedi 29 octobre. Un immense merci à Géraldine Faure, présidente de l’association, et à toux ceux qui ont organisé cette très belle journée.

L’association

L’association « Se sentir mieux » a été créée en 2015. Le but des fondateurs est de permettre aux personnes ayant subi ou non une opération bariatrique d’échanger sur la maladie de l’obésité, sur le comportement alimentaire des périodes post et pré opératoires, sur l’image de soi.

La ville de Roche-La-Molière

A 6 km du centre ville de Saint-Etienne, Roche la Molière se situe en surplomb de la vallée de l’Ondaine et aux portes des Gorges de la Loire, en charnière entre l’ouest et le nord du bassin stéphanois.

Une première mention du nom « Roche » apparaît dans une charte datant de 1252 faisant référence de « Guillelmus de Rocha Moeyra ».

Le nom de Molière, qui signifie « meule » est ajouté au nom de Roche à cause de la grande quantité de meules que l’on fabriquait avec du grès. Mais la vraie richesse naturelle qui fait la notoriété de Roche la Molière est la houille. Le charbon est extrait dès le 14e siècle. Chaque propriétaire de terrain exploite pour son propre compte et l’expédition se fait à dos de mulet jusqu’au fleuve Loire, où le charbon est acheminé via « les rambertes ».

Puis en 1820 apparaît la Compagnie des Mines de Roche-Firminy, suivie par la Compagnie des Houillères du bassin de la Loire en 1945.

C’est alors l’époque de la reconversion et de la fermeture des puits de mines et l’évolution vers une ère nouvelle, bâtie autour du ruban…

La pierre à meules, qui donne son nom à la ville, s’est formée à l’ère tertiaire. Les toutes premières meules, assez rudimentaires, sont apparues au néolithique. On trouve encore à Roche la Molière les traces de plusieurs lieux d’extraction de meules de grès. Les 2 principaux sites sont à proximité du Château et dans le petit bois du lieu-dit « Les Rieux ».

La ville de Roche la Molière possède toujours un riche patrimoine minier malgré la disparition des chevalements.

Le marché des créateurs, édition 2022

Gâteaux faits maison, bon café : tout a été fait pour mettre les exposants à l’aise. Une trentaine de créateurs étaient présents pour présenter leurs œuvres : art floral, tableau, bougie, vêtements, produits de bien-être, bijoux, décoration, … Des stands magnifiques et variés. De mon côté, j’ai eu la chance de présenter mon premier roman et de parler du second qui sera publié en novembre.

Une très belle journée ensoleillée à tous points de vue ! 😊

Audrey eden 🌹

Découvrez mes romans : Au bout du rêve (romance) et Les réminiscences d’Émilie (roman psychologique)

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Merci!

%d blogueurs aiment cette page :